诗歌翻译 波德莱尔 Je n'ai pas oublié, voisine de la ville

图片发自简书App

诗歌翻译 波德莱尔 Je n'ai pas oublié, voisine de la ville

  Je n'ai pas oublié, voisine de la ville

  Je n'ai pas oublié, voisine de la ville,

  Notre blanche maison, petite mais tranquille;

  Sa Pomone de plâtre et sa vieille Vénus

  Dans un bosquet chétif cachant leurs membres nus,

  Et le soleil, le soir, ruisselant et superbe,

  Qui, derrière la vitre où se brisait sa gerbe

  Semblait, grand oeil ouvert dans le ciel curieux,

  Contempler nos dîners longs et silencieux,

  Répandant largement ses beaux reflets de cierge

  Sur la nappe frugale et les rideaux de serge.

  — Charles Baudelaire

  此为诗歌翻译练习 仅供大家欣赏 参考,不妥之处,敬请指正。

图片发自简书App


  我没有忘记

  我没有忘记 在城市的旁边

     我们白色的房子 虽小 但却宁静

  水果之神的石膏雕像 和半旧的维纳斯

  散落在 稀疏的树丛 遮掩了裸臂

  黄昏的阳光 美丽地流淌

  窗上玻璃 折射了 它的光芒

  太阳好像 吃惊天空中 睁大的眼睛

  凝视着 我们平静悠闲的 家常晚餐

  它的余晖 如烛光般美丽 大片地

  飘洒在 简朴的桌布 斜纹的窗帘

禁止转载,如需转载请通过简信或评论联系作者。

推荐阅读更多精彩内容